Skip to content

Accueil > arts visuels > PAG : Projets Artistiques Globalisés > PAG 2017/2018 > PAG " Explorer la terre : du processus de création jusqu’à l’oeuvre (...) > 03 - Masques d’animaux

03 - Masques d’animaux

jeudi 11 janvier 2018, par Gillis Stephanie

Jeudi 11 janvier 2018, classe des CE2/CM1/CM2 de Guillaume Hérard, école élémentaire de Semoines

Intervention de Noémie Carvalho, artiste céramiste

 

Bol, vase, cuillère

Noémie a cuit les productions des élèves. Ce matin c’est la « re-découverte ! »

 

 

Le masque

Pour commencer, sur un format A5, chacun dessine la tête de l’animal de son choix.

Puis, Noémie donne à chaque élève une plaque de terre. Chacun l’aplatit sur les côtés puis ensuite au milieu.

Noémie : Vous allez, dans un premier temps, découper la forme de votre tête et ensuite vous collerez des morceaux en terre pour les yeux, la bouche, le nez. Pensez à faire les trous pour les yeux, pour la bouche et le nez c’est vous qui décidez.

Un élève explique à la classe comment coller les différents éléments avec la barbotine.

Pour commenencer, sur un format A5, chacun dessine la tête de l’animal de son choix.

Puis, Noémie donne à chaque élève une plaque de terre. Chacun l’aplatit sur les côtés puis ensuite au milieu.

Noémie : Avant de terminer votre pièce vous allez regarder les parties qui vous semblent fragiles de manière à réparer si nécessaire.

 

Le décor

Les élèves décorent leur masque avec les différents éléments : tampons, clous…

Certains choisissent de peindre des parties avec de la porcelaine, obtenant alors 2 couleurs.

 

 

Quelques remarques d’élèves

  • C’était long à faire mais je suis vraiment content de mon masque !
  • Au début c’était bizarre de travailler la terre. Je suis contente, mon masque est beau !
  • J’aime bien les ateliers avec Noémie, elle nous fait découvrir des trucs : on ne savait pas qu’il y avait de la terre comme ça. Nous notre terre est pleine de cailloux et cette terre non. Avec cette terre on peut faire des masques, des vases, des bols, des tasses, des têtes d’animaux. Quand je touche la terre ça me fait penser à de la pâte à modeler, c’est agréable, enfin, quand on a l’habitude. Au départ on se dit c’est dégoutant, mais quand on a l’habitude on aime bien y toucher.
  • On ne pensait pas faire des masques comme ça !
  • On a ajouté des boudins pour faire des nouvelles choses qui n’étaient pas sur le dessin de départ.
  • J’ai utilisé la petite roue pour les poils.

 

 

Portfolio