Skip to content

Accueil > arts visuels > PAG : Projets Artistiques Globalisés > PAG 2017/2018 > PAG " Culture allemande " > 05 - L’arbre magique

05 - L’arbre magique

lundi 27 novembre 2017, par Gillis Stephanie

Lundi 27 novembre 2017, classe des CM1/CM2 de David Masset, école primaire de Morvilliers

Intervention de Daniela Melzig, artiste plasticienne

 

Lors de la première séance, dans chaque groupe, les élèves ont pris des photos. Ce matin, Daniela demande aux élèves de regarder les différences, ce qui est bien ou pas …

Les élèves commentent : " on voit nos fabrications, le décor, les photos, la forme donnée à l’œuvre. "

Comment vous trouvez la qualité des photos ? " Certaines sont floues ; certaines sont prises à l’horizontale d’autres à la verticale ; quand on prend des photos il y a des enfants qui bougent donc la photo est floue ensuite ; des photos sont prises vues de dessus. "

Daniela : C’est important de voir comment les photos ont été faites. Les photos seront exposées lors de l’exposition. Certaines têtes étaient coupées, pensez à faire attention à ce que vous voulez montrer. C’est à vous de choisir.

Prenez les photos que vous voulez prendre. Vous pouvez prendre des photos du dessous, du dessus, prendre une photo floue. Mais pas des photos faites pour faire rire. Vous devez avoir un objectif lorsque vous prenez une photo.

 

Le puzzle

Les élèves, tous ensemble, sont invités à reformer leur production en prenant en compte les différentes formes tracées sur la toile.

 

L’histoire

Le titre : L’arbre magique ; Le thème : Noël

Daniela invite les élèves à dire ce qu’ils voient dans leur production, en observant les formes.

  • il était une fois un arbre magique qui se faisait attaquer par des enfants orphelins
  • il y avait plein de vent et l’arbre a basculé
  • une guirlande
  • une pomme
  • un arbre décoré
  • un sapin
  • des boules de noël
  • des touffes d’herbe
  • des enfants ont jeté des décorations sur l’arbre
  • un mille-pattes
  • des insectes

A partir de ces mots chaque élève est invité à formuler une phrase.

 

L’arbre magique

Il était une fois un arbre magique décoré de guirlandes et d’une pomme. Le vent l’a attaqué et il est tombé à terre. Le mille-pattes est arrivé en l’attaquant et a voulu le manger. Les insectes sont aussi arrivés et ils ont commencé à se battre pour l’avoir tout entier. Les enfants orphelins sont arrivés pour réclamer eux-aussi l’arbre. L’arbre, pour se défendre, a jeté des boules de noël et les insectes sont tombés dans l’herbe.

 

La peinture

1ère étape : Des formes et des couleurs

Aujourd’hui on va peindre à l’intérieur des formes. Nous allons choisir 3 couleurs en pensant à l’histoire et au titre.

Les couleurs que l’on a faites la semaine dernière : marron, rouge clair, rose, violet clair, vert foncé, jaune.

Après un vote, les couleurs rouge clair, violet clair et vert foncé sont retenues.

Répartis en 3 groupes, les élèves préparent les couleurs en précisant les mélanges à effectuer.

Daniela : On va travailler avec des petits pinceaux ; on commence par faire attention de bien faire les bords des formes puis ensuite l’intérieur, sans déborder. Si vous débordez, vous prenez un chiffon et vous tamponnez. Vous pouvez mélanger dans la même forme 2 couleurs. Pensez à vous déplacer autour de la production.

La toile est ensuite séchée.

 

2ème étape : La craie

On utilise la craie pour donner de la lumière à notre forme et souligner des endroits plus clair ou plus sombre. On ne colorie pas toute la forme mais seulement des petites parties. Si une forme est un peu trop claire on peut la foncer avec la craie. La couleur de la craie est proche de celle de la toile. Vous pouvez utiliser votre doigt pour estomper la couleur. On ne colorie pas toute la forme pour ne pas couvrir la couche précédente.

Chaque enfant choisit une forme et une craie et travaille dessus.

 

3ème étape : Les feutres

Pour terminer, souvenez-vous de votre histoire, on a besoin de quelques petites choses dorées ou argentées qui rappellent la magie. Le doré est retenu.

Chacun va faire un point pour la magie, sur le fond, dans la forme ou sur la forme.

Pour ajouter encore un peu de magie à la toile, on recommence soit en faisant un point soit en jetant la couleur sur la toile.

 

 

Petit bilan

Notre toile est terminée.

  • C’est trop beau, on s’est appliqué.
  • Moi je n’aime pas la forme parce que ça ne fait pas trop sapin.
  • Merci Daniela, pour tout !
  • J’ai bien aimé ce que l’on a fait et apprendre des mots en allemand en même temps.

On s’est bien amusé, votre production est vraiment très jolie. J’espère que vous êtes contents de votre toile. J’aime bien l’idée que dans 20 ans vous vous retrouverez et que vous reformerez le puzzle ! Chacun à une part de l’histoire avec sa toile.

 

Portfolio