Skip to content

Accueil > arts visuels > PAG : Projets Artistiques Globalisés > PAG 2017/2018 > PAG " Les petits conteurs " > 05 - La grande cuisine : Hamburger !

05 - La grande cuisine : Hamburger !

mercredi 21 mars 2018, par Gillis Stephanie

Classe des CM2 d’Odile Cabot, école élémentaire du 14 juillet, Troyes

Intervention de Yuna Moret, artiste plasticienne

 

Le projet : La grande cuisine, une recette de cuisine un peu fantastique…

 

Le hamburger

Un hamburger sera utilisé comme support à la présentation des différents éléments réalisés en carton.

Yuna présente aux élèves les différents étages du met, découpés dans du polystyrène. Le dôme sera préparé en papier mâché.

 

Les aliments et autres...

La recette est en cours d’écriture. Pour les ingrédients et ustensiles nécessaires, les élèves ont modelé du journal en lui donnant des formes diverses : fruits, légumes, langues, brosse… Puis ils les ont recouvertes de bandes de carton mouillé.

Aujourd’hui, une couche blanche de « Gesso » est appliquée avant de mettre de la couleur.

 

Le mode d’emploi des couleurs

Chaque élève construit son mode d’emploi qui servira de répertoire pour peindre les éléments du projet.

Les élèves comparent les résultats :

  • On n’a pas les même vert, violet... parce qu’on n’a pas mis la même quantité de couleur dans le mélange.
  • Quand on ajoute du blanc les couleurs sont plus claires.

 

Petit bilan par les élèves

" Avec Yuna et Pascal, deux artistes, on fait le PAG. L’idée vient de La bibliothèque bleue. Ce sont des livres qui datent du Moyen Age et qui sont tous petits et pas forcement écrit comme maintenant. Par exemple nous on a des recettes de cuisine et eux ils ont des recettes pour faire fuir les loups, pour devenir une sorcière... On a vu ces livres à la médiathèque de Troyes et Yuna nous en a montré un et elle nous a lu un extrait. Son livre n’était pas plus grand qu’un téléphone. "

" Avec la classe on va écrire une recette et on va la jouer devant les parents, avec tous les aliments que l’on a fabriqués en papier mâché. Ce sera mis en scène avec Pascal. Dans notre école on va accueillir les autres classes qui participent au projet. "

" Les recettes étaient particulières, les ingrédients devaient sortir de l’ordinaire en exagérant. "

 

Des remarques d’élèves

  • Je connaissais presque tous les mélanges, mais le marron pas vraiment.
  • C’est bizarre cette couleur, c’est un drôle d’orange clair.
  • Regarde ! Cette couleur s’appelle vieux rose (Yuna).
  • T’as fait un violet pétillant.
  • Ce projet ça va être super, on va s’amuser.
  • C’est une expérience de jouer devant des gens que l’on ne connait pas forcément, ça peut faire peur, c’est une épreuve.
  • On a de la chance parce que le spectacle se fasse dans notre école.
  • Quand on écrit nos recettes un peu bizarres on se met un peu dans la peau des gens qui écrivaient au Moyen Age
  • C’est une expérience que l’on ne fait pas tous les jours.
  • On a fait des arts plastiques mais pas ce que l’on fait habituellement. L’artiste c’est son métier, elle a plus de connaissance, elle apporte sa culture.
  • Quand on a commencé à créer les aliments on s’est dit qu’on n’allait pas réussir parce que Yuna dès qu’elle prenait du papier elle y arrivait.
  • Yuna ne nous a pas demandé de faire quelque chose de particulier au départ. C’est une fois que l’on a manipulé que l’on peut faire quelque chose de précis. Elle nous disait : « Voyez ce qui vient sous vos doigts ! »
  • La maitresse elle est plus directive. Elle a un petit moins d’imagination et elle n’est pas spécialiste.

 

 

Portfolio