Skip to content

Accueil > arts visuels > PAG : Projets Artistiques Globalisés > PAG 2017/2018 > PAG " Explorer la terre : du processus de création jusqu’à l’oeuvre (...) > 05 - Suivez-nous au musée

05 - Suivez-nous au musée

jeudi 25 janvier 2018, par Gillis Stephanie

Mardi 25 janvier 2018, classe des PS/MS de Laury-Anne Hentzien-Perdreau, école maternelle de Pouans les Vallées

Musée Camille Claudel, Nogent sur Seine

 

La visite du musée

Coralie : Qu’est-ce que l’on voit dans un musée ?

  • On voit des statues.
  • Elles sont grandes.
  • Après on va voir des animaux.

Coralie : Les statues ou les sculptures sont très très anciennes. Elles ont plus de 200 ans, on n’a pas le droit de les toucher. Vous allez ouvrir les yeux.

  • Oh ! Regarde ! Un cheval !
  • Moi j’ai peur des statues.

 

L’âge de pierre ou Homme combattant un serpent, Gabriel Jules Thomas

  • Il y a un serpent et un dragon qui mange le serpent.
  • Je vois un grand serpent.
  • Il est méchant.
  • Il y a un bonhomme qui attrape le serpent.
  • Il y a un dragon en bas.
  • On dirait un chien, un loup. L’animal il mange le serpent.
  • Le bonhomme il a des muscles.
  • Il est tout nu.
  • Il tient un caillou, une pierre, une carotte.
  • Il a des dents grosses.
  • On voit les dents du serpent.

Coralie : En fait c’est comme si le serpent voulait vous attraper et que vous le teniez dans une main et de l’autre vous teniez une pierre pour l’assommer.

 

La valse, Camille Claudel

  • Les statues sont plus petites.
  • Elles sont noire, marron, brillante, un peu verte.
  • Ils sont en train de faire des câlins et de danser.
  • Ils dansent parce qu’ils se tiennent la main.
  • On met la main sur les épaules.
  • Ils se penchent.
  • Ils ne vont pas tomber parce que c’est des statues.
  • L’homme il est tout nu.
  • La femme elle a une robe.

Les élèves sont invités à prendre la pause comme le couple de danseur.

  • C’est difficile !

 

Le poète et la sirène, Emmanuel Hannaux

Les élèves écoutent l’histoire racontée par Coralie en regardant la statue.

  • Les sirènes ça n’existent pas.
  • C’est que dans les dessins animés.

 

L’atelier

Sandra : C’est quoi ?

  • C’est de la pâte.
  • C’est de la pâte à modeler.

Sandra : On va faire du modelage.

  • C’est dur comme tout !
  • Pourquoi ils ont des crayons eux ?
  • Ça colle.
  • C’est froid.
  • C’est la couleur du caca.

Sandra : On va faire une sirène. Pour cela on va prendre un grand morceau dans la boule de terre.

  • C’est gras.

Sandra : Avec votre morceau vous allez faire un boudin. Puis vous allez pincer un petit peu car cette partie va être la tête et le corps de la sirène. Pour les bras on va faire des boudins mais plus fins.

Maintenant tout le monde a fait le corps. Il nous manque la queue. Avec un gros boudin vous allez faire la queue.

Il nous manque les écailles sur la queue. Comment peut-on faire ?

  • On peut faire des traits.
  • On peut gratter.
  • On peut faire des barres.
  • On peut faire des toutes petites boules.

Sandra : On peut aussi rajouter des petites boules que l’on met les unes à côté des autres.

Sandra : Vous pouvez lui faire son visage ; avec un outil vous allez dessiner :

  • Les yeux
  • Le nez
  • La bouche

Sandra : Puis vous ajouterez les cheveux.

 

Retour sur les productions

  • On voit des sirènes.

Sandra : Qu’est-ce qui est différent ?

  • Les cheveux.

Sandra : Et oui, certains sont dressés sur la tête, des sirènes ont moins de cheveux que d’autres, là ils sont longs.

Sandra : Les sirènes ne sont pas toutes assisses, certaines sont couchées.

Sandra : Et au niveau des queues des sirènes.

  • Elles sont faites avec de l’argile.

Sandra : Et au niveau des écailles.

  • Moi j’ai fait les écailles avec mes mains j’ai rajouté des petites boules.
  • On voit des traits d’outils, des petits points.
  • Ça va sécher.
  • Elles sont belles nos sirènes !

 

Portfolio