Skip to content

Accueil > arts visuels > PAG : Projets Artistiques Globalisés > PAG 2016/2017 > PAG "Les émotions dans le portrait" > 20 - Toile et portrait

20 - Toile et portrait

jeudi 30 mars 2017, par Gillis Stephanie

Jeudi 30 mars 2017, CM1 de Pascale Savoyini, école élémentaire Fernand Ganne, Saint Julien les Villas

Intervenant : Nicolas Favre, artiste plasticien

 

Les élèves racontent leur projet…

On a commencé par le dessin d’observation, par groupe. On a dessiné le portrait d’un camarade avec des craies grasses. On prenait la pose et on dessinait le visage jusqu’aux épaules. On a aussi travaillé à la mine de plomb, à la peinture et le collage/découpage. Dans ces portraits on essayait de montrer une émotion : la peur, la joie, la colère, la tristesse, le dégoût. A partir d’un portrait qui faisait peur on a essayé de le traduire en joie.

On a vu que quand un artiste essayait de traduire une émotion dans la peinture ce n’était pas forcement celle ressentie par le spectateur.

Une fois le portrait en découpage/collage terminé, Nicolas nous a demandé d’écrire une petite histoire autour de ce portrait. Nicolas précise que le texte devait s’inscrire dans la composition graphique des photocopies découpées et recollées.

La dernière fois, on a fabriqué des châssis. Pour ça on a eu besoin de draps en tissu, de tasseaux de bois, d’une agrafeuse électrique, d’une visseuse électrique pour visser les équerres à 90°. Les équerres permettent de tenir les tasseaux pour qu’ils soient perpendiculaires. La forme retenue est carrée parce que les quatre côtés sont égaux, 1m. On a mesuré les tasseaux avec le mètre ruban. Puis on a tendu le drap et on l’a agrafé.

 

Aujourd’hui...

Nicolas : Aujourd’hui, par groupe, vous allez travailler ensemble et vous mettre d’accord pour peindre de manière cohérente et commune. Chaque groupe a choisi l’émotion qu’il allait peindre.

Nicolas rappelle les choses découvertes lors des séances précédentes : vous avez un pinceau et une palette avec les trois couleurs primaires pour faire les mélanges et donc créer de nouvelles couleurs. Je vous invite à ne pas utiliser la peinture primaire seule parce qu’alors il n’y aura pas de création au niveau du coloris de peinture. Pensez à utiliser l’espace de votre palette.

 

A mi-parcours, petite visite…

Nicolas : nous allons faire une visite d’atelier. C’est important de voir ce que les autres ont fait. Dans un espace de création vous êtes 25. Ce que font les copains peut venir nourrir votre travail. Je vais aussi vous parler du recul. Quand on peint on est prêt de notre peinture : bras tendu/pinceau, c’est la distance de travail. Il y a aussi la distance de recul : pour voir ce qui se passe en entier. Je recule de 3 ou 4 pas, j’observe.

Observez, les groupes ne travaillent pas tous au même niveau : à même le sol, châssis sur une chaise. Regardez, essayez de voir les différences de traitement des sujets.

 

Les élèves retournent à leur création.

Pour terminer la séance certains groupes repassent le tour du portrait à la peinture blanche.

 

L’avis des élèves

"Avec Nicolas j’apprends beaucoup même si j’aime pas trop l’art visuel. J’aime bien dessiner mais j’aime pas trop la peinture. Le crayon de papier j’ai l’habitude mais pas le pinceau donc je ne maitrise pas ce que je fais."

"Moi j’aime bien le projet avec Nicolas. Déjà j’aime bien la peinture et avec lui on travaille les expressions."

"Moi j’aime bien dessiner. Tous les matins je fais un dessin très différent. Je dessine des choses que je vis."

"Avec ce projet on peut exprimer ce que l’on veut peindre et moi j’aime beaucoup dessiner. Ce que j’ai préféré le plus c’est construire les toiles."

"J’ai bien aimé parce qu’on a fait plusieurs activités différentes, surtout fabriquer les toiles."

 

Portfolio