Skip to content

Accueil > arts visuels > PAG : Projets Artistiques Globalisés > PAG 2020/2021 > PAG " Construire le livre ... " > Lettre pop-up > Abc-daire Pop-Up

Abc-daire Pop-Up

jeudi 11 février 2021, par Gillis Stephanie

Jeudi 11 février 2021, classe de CM1/CM2 de Virginie Thomas, école primaire de Longsols

Intervention de Marion Bataille, graphiste

 

Cliquer sur les images !

 

Jeu de cartes destiné aux enfants qui apprennent à lire et à écrire, cartes issues du livre Livre de lettres.

 

Marion : Aujourd’hui on va parler du livre, mais je vais commencer par vous lire des livres.

  Bruits

Marion : Pourquoi le personnage s’appelle Louis ?

Une élève : Parce que l’ouïe comme on entend. On a 5 sens : l’ouïe, l’odorat, la vue, le toucher, le goût.

Marion : Le personnage n’utilise que l’ouïe dans ce livre et dans sa valise il transporte ses autres sens. Sa tête est en forme d’oreille. Pour l’oreille je voulais prendre en photo l’oreille d’une personne. J’ai essayé de prendre en photo une oreille d’une personne de 30 ans. Mais en fait son oreille était déjà très labyrinthique et déjà trop grande ; j’ai pris en photo l’oreille d’un petit enfant et je l’ai mélangé avec la photo d’un visage d’ami qui fait des grimaces. J’ai dessiné la moustache en forme de trompe d’eustache.

Pour les scènes où il saute, j’ai demandé à un ami de se coucher par terre et je l’ai photographié vue de haut depuis mon lit superposé. Le tout forme un collage.

Le personnage est dans un paysage typographique. Dans ce livre il y a des onomatopées. J’ai eu l’idée de faire ce livre parce que j’étais dans une pièce avec un enfant qui ne parlait pas français mais qui parlait la langue des onomatopées. Tout petit, en regardant par la fenêtre il m’a dit « vroum, vroum ». La langue des onomatopées ne correspond pas au bruit que font les choses, mais c’est un code, comme une langue.

Dans ce livre, il y a des pages de garde : ce sont les gardiennes du livre et elles permettent de coller la couverture sur l’intérieur du livre.

Ce sont des couvertures à dos carré. Il y a le dos et la tranche du livre.

Dans ce livre, il existe une sur-couverture. Avant, l’intérieur du livre n’était pas encore découpé. C’est la personne qui achetait le livre qui devait ouvrir les pages en les découpant. Ce sont des cahiers cousus entre eux.

 

Les pop-up ne sont pas fait comme ça. Là on utilise le recto et le verso de la page ; dans les pop-up on n’utilise que le verso, la technique est cachée derrière. Les pages sont collées entre elles. C’est ce qui fait que la page a une certaine épaisseur, la page est doublée.

 

Le livre est fait de colle, de texte, d’images, d’encre, de fil.

 

Ce qui donne au lecteur l’envie de tourner les pages, c’est le fil de l’histoire, ou bien une surprise. Quand on fait du pop-up on fait des surprises, des choses qui sortent.

 

Pour l’exposition Tout en un j’avais un livre dans lequel on rentre par la porte et on sort par la fenêtre.

 

Une autre manière d’organiser les éléments c’est le livre Vues Lues : c’est une collection de cartes postales qui présente les lettres. Les cartes postales sont vues d’abord puis lues ensuite. Pour la sortie de ce livre j’avais fait une carte postale avec un fil qui écrit d’un côté VUES et de l’autre LUES.

 

Aujourd’hui on va faire du pop-up.

Les outils :

  • du papier machine pour faire les essais
  • du papier fort
  • un plioir
  • un rainoir
  • de la colle
  • un outil de dentiste dont je me sers pour étaler la colle très finement
  • un scotch double face

 

Les lettres symétriques : petit rappel

Pour commencer on fait des essais, des esquisses, sur du papier fin. Mais pour les pop-up on utilisera l’autre papier, qui a de la tenue.

Essai 1

A partir d’un feuille A4 orientation portait, on plie la feuille, dans un sens puis dans l’autre. On marque le pli. Puis vous prenez la feuille, vous la posez sur la table avec le pli vers vous. Sur ce pli, vous dessinez un carré, à main levée, où vous voulez, de la taille que vous voulez. Puis vous mettez 2 points au somment du carré. Vous coupez le pli. On s’arrête au point ! Entre les deux points, il faut plier sur la ligne, on écrase bien le pli avec son doigt. On retourne la forme et on recommence. Enfin, on ouvre et on fait sortir la forme. On a transformé le carré en cube.

Aujourd’hui on va faire des lettres en volume, en se servant du cube.

Comment je peux faire ?

Je peux ajouter un pli et faire un M, ou un K, ou un W.

 

Essai 2

On plie, on trace un triangle rectangle ; on dessine les points, on coupe le côté de l’angle droit puis on plie dans un sens et dans l’autre. On déplie et on fait sortir la forme.

On peut faire le A, le Y, le V.

 

Essai 3

Un cube, dans un cube : on dessine un carré, dans un carré.

 

Essai 4

Sur la base du pop up, vous dessinez un rectangle. On peut faire un I, ça peut aussi servir au fût de la lettre (sa partie verticale) où on peut accrocher des formes qui vont flotter dans l’air.

Le R, le J, un B, un P… on peut faire toutes les lettres qui rentraient dans le carré dans AOZ.

 

Petite présentation des productions : regardez les photos !

 

Portfolio