Skip to content

Accueil > français langue étrangère - UPE2A - EFIV > 3- UPE2A ressources pour la classe > Accueillir un élève allophone

Accueillir un élève allophone

dimanche 10 janvier 2016, par Battelier Sophie

Ce parcours vous est proposé par l’académie de Amiens. Vous pouvez le voir en vous inscrivant ou en me demandant de vous y inscrire ( Mail : cpdelv10@ac-reims.fr)

Voici quelques ressources du parcours :

- La circulaire 

- les dispositifs d’accueil : 

Depuis la circulaire d’octobre 2012, toutes les anciennes structures d’accueil (CLA, CLIN, CRI, CLAIN, DAAL…) sont réunies sous le sigle unique d’UPE2A (Unité pédagogique pour élèves allophones arrivants).

Les UPE2A de réseau accueillent des élèves inscrits dans des classes ordinaires de différents établissements. 

Un EANA doit toujours être inscrit en classe ordinaire. S’il a des besoins spécifiques en français, cet élève aura alors une double inscription:eclasse ordinaire et en dispositif spécifique .

- le système éducatif français

- préparer l’entrée en classe ; fichier imagier fournitures scolaires

-instaurer un tutorat entre élèves : charte tutorat 

-faciliter la compréhension de l’élève : les verbes de consignes

-les difficultés à anticiper :

Difficultés à s’adapter au système scolaire français :

- Méconnaissance du fonctionnement du système éducatif français, de ses acteurs.

- Méconnaissance de certaines disciplines enseignées en France.

- Isolement de l’élève, en particulier dans les classes ordinaires.

- Refus de s’investir dans l’apprentissage de la langue française (projet de retour, conflit de loyauté vis-à-vis de la langue d’origine.)

- Arrivée de l’élève en cours d’année scolaire.

- Difficultés liées à la place dans la fratrie, à la place de la fille dans la famille.

- Manque de repères spatio-temporels.

- Incompréhension du système de notation.

- Découverte de pratiques de classe et de pédagogies différentes de celles pratiquées dans le pays d’origine.

- Utilisation d’un matériel scolaire différent.

- Difficulté d’adaptation aux rythmes scolaires.

- Absence d’aide pour les devoirs.

 

Difficultés de compréhension et d’expression (à l’oral et à l’écrit) :

- Incompréhension du vocabulaire des consignes.

- Difficultés d’ordre syntaxique (organisation des mots dans la phrase.)

- Difficultés d’ordre phonétique (restitution de phonèmes absents de la langue d’origine, problèmes de discrimination auditive ou de perception des sons.)

- Difficultés d’ordre lexical (méconnaissance du vocabulaire permettant d’exprimer l’idée souhaitée).

- Méconnaissance du vocabulaire disciplinaire (FLSco).

- Polysémie du vocabulaire scolaire (par exemple, le mot « tableau » n’aura pas le même sens en mathématiques et en arts plastiques.)

- Difficultés à exprimer, en cours, les problèmes de compréhension rencontrés.

- Difficultés à s’adapter à d’autres voix que celle de l’enseignant de la classe.

- Système d’écriture différent de la langue d’origine.

- Élèves âgés non lecteurs dans leur propre langue.

- Manque de confiance en soi, peur de prendre la parole (notamment en classe ordinaire).

- Influence de la communication informelle (la langue de la cour de récréation) sur les apprentissages en classe.

 

Difficultés à s’adapter au système scolaire français :

- Méconnaissance du fonctionnement du système éducatif français, de ses acteurs.

- Méconnaissance de certaines disciplines enseignées en France.

- Isolement de l’élève, en particulier dans les classes ordinaires.

- Refus de s’investir dans l’apprentissage de la langue française (projet de retour, conflit de loyauté vis-à-vis de la langue d’origine.)

- Arrivée de l’élève en cours d’année scolaire.

- Difficultés liées à la place dans la fratrie, à la place de la fille dans la famille.

- Manque de repères spatio-temporels.

- Incompréhension du système de notation.

- Découverte de pratiques de classe et de pédagogies différentes de celles pratiquées dans le pays d’origine.

- Utilisation d’un matériel scolaire différent.

- Difficulté d’adaptation aux rythmes scolaires.

- Absence d’aide pour les devoirs.

 

Difficultés de compréhension et d’expression (à l’oral et à l’écrit) :

- Incompréhension du vocabulaire des consignes.

- Difficultés d’ordre syntaxique (organisation des mots dans la phrase.)

- Difficultés d’ordre phonétique (restitution de phonèmes absents de la langue d’origine, problèmes de discrimination auditive ou de perception des sons.)

- Difficultés d’ordre lexical (méconnaissance du vocabulaire permettant d’exprimer l’idée souhaitée).

- Méconnaissance du vocabulaire disciplinaire (FLSco).

- Polysémie du vocabulaire scolaire (par exemple, le mot « tableau » n’aura pas le même sens en mathématiques et en arts plastiques.)

- Difficultés à exprimer, en cours, les problèmes de compréhension rencontrés.

- Difficultés à s’adapter à d’autres voix que celle de l’enseignant de la classe.

- Système d’écriture différent de la langue d’origine.

- Élèves âgés non lecteurs dans leur propre langue.

- Manque de confiance en soi, peur de prendre la parole (notamment en classe ordinaire).

- Influence de la communication informelle (la langue de la cour de récréation) sur les apprentissages en classe.

 

Connaître l’origine de certains blocages peut permettre d’y apporter plus rapidement une réponse pédagogique, tout en évitant les maladresses, les malentendus. Le rôle de l’enseignant est d’accueillir les difficultés de l’élève avec bienveillance pour lui permettre un apprentissage serein de la langue.

Connaître l’origine de certains blocages peut permettre d’y apporter plus rapidement une réponse pédagogique, tout en évitant les maladresses, les malentendus. Le rôle de l’enseignant est d’accueillir les difficultés de l’élève avec bienveillance pour lui permettre un apprentissage serein de la langue.

 

Documents joints