Skip to content

Accueil > arts visuels > PAG : Projets Artistiques Globalisés > PAG 2019/2020 > PAG " Bibliobox " > Ecrire autrement

Ecrire autrement

mardi 14 janvier 2020, par Gillis Stephanie

Mardi 14 janvier 2020, classe de CM1/CM2 de Davinia Nicolas, école primaire Théophile Gautier, Brienne le Château

Intervention de Xavier Hollebecq, artiste

Ecrire autrement 

 

Une élève : Lors de la première séance nous avons construit des machines à écrire avec des objets de recyclage et des petits moteurs.

Aujourd’hui, les élèves vont construire une machine permettant de tracer le chemin de la maison à l’école.

 

Voyage en GDL

Chacun codifie son chemin :

  • E : Ecole
  • M : Maison
  • L : Ligne
  • D : Droite
  • G : Gauche
  • RD : Rond-Point

Rondelle, vis, écrou, boulon, chaque groupe assemble les différents éléments.

Xavier invite les élèves à expérimenter ce nouvel outil. Une pince à linge, support pour un stylo, est fixé sur l’outil. Le feutre est fixé, les engrenages sont activés, les traces apparaissent.

 

Différents essais avec les engrenages :

  • tourner dans le même sens, dans un sens différent, ajouter un 2ème feutre, une 2ème pince à linge
  • en même temps, chaque élève se charge d’une roue, et la fait tourner en continu, à son rythme 
  • où est-ce que l’on met la machine pour dessiner sur la feuille ?
  • un feutre usé pour créer des dégradés
  • une feuille double parce que les machines tracent loin

 

Des remarques d’élèves :

  • On ne peut jamais gérer la machine, on ne peut pas prévoir.
  • Ça fait bizarre de créer avec des engrenages.

Xavier : On crée un dispositif, c’est une partie de l’œuvre, puis il y a ce que l’on dessine, c’est une autre partie de l’œuvre. On est sur un petit mouvement mais on arrive à déployer un mouvement qui dépasse la taille de la feuille. On dessine des mouvements.

 

A partir du code GDL

Chacun a écrit une façon de raconter le voyage. Xavier fixe les gestes par lettre, à chaque fois on fait un tour de roue : un tour à droite, un tour à gauche, tourner dans le même sens, tourner en sens inverse.

Quand il y a un voyage en bus, on change de feutre, idem dès que les moyens de voyager sont différents.

 

Il semblerait que les chemins soient quelque peu différents …

 

Un élève : Ça ne ressemble pas du tout à notre voyage que l’on fait vraiment !

Xavier : Oui, tout à fait, mais pourtant c’est ton voyage. Il est autrement. Pour produire ce trajet on n’a pas fait n’importe quoi, on a réfléchi. Avec Anne vous ferez la mise en page de tous vos trajets.

Xavier : On pourrait transformer en données beaucoup d’autres choses. Par exemple un prénom, on pourrait le transformer en chiffres et attribuer un nouveau code avec la machine. Ce qui compte c’est transcrire des choses que vous connaissez par cœur.

 

Des remarques d’élèves :

C’était bien, c’était une autre façon de travailler.

J’ai bien aimé parce que :

  • c’était rigolo.
  • c’était un travail manuel.

Portfolio