Skip to content

Accueil > français langue étrangère - UPE2A - EFIV > 2- UPE2A _Dossier scolarisation > Etablir un PPRE pour une élève allophone

Etablir un PPRE pour une élève allophone

dimanche 10 janvier 2016, par Battelier Sophie

Le site du Casnav d’Aix-Marseille propose un dossier ( ci joint)  sur lequel vous pouvez vous appuyer pour completer un PPRE

Voisi un extrait :

  • Après évaluation initiale, un Projet Personnalisé qui peut prendre la forme d’un PPRE sera mis en place. Voir une proposition de trame dans les pages qui suivent.

Extraits des textes officiels :

 « Dans tous les cas, un parcours individualisé et dérogatoire s’impose. »

 ’L’enseignement du Français Langue de Scolarisation - Concepts-clé sur l’apprentissage du Français Langue de Scolarisation’, Octobre 2012.

Principes de base  : inclusion en classe ordinaire, le critère d’âge étant prioritaire (un à deux ans d’écart avec l’âge de référence de la classe concernée maximum) et apprentissage du français dans les différentes matières avec différenciation pédagogique dans la classe. (Voir en page 19 du document en ligne).

-« L’inclusion dans les classes ordinaires constitue la modalité principale de scolarisation. Les unités pédagogiques pour élèves allophones arrivants (UPE2A) doivent disposer de toute la souplesse nécessaire à l’accueil des élèves et à la personnalisation des parcours, organiser les liens et les temps de présence avec la classe ordinaire.  » Circulaire n° 2012-141 du 2-10-2012

 -« On apprend le français dans des contextes et des situations variées et pas seulement en cours de français ; un EANA apprend en même temps le français et la physique, le français et la pratique sportive, le français et l’histoire et la géographie. Les connaissances disciplinaires acquises dans un autre système éducatif l’aident aussi à apprendre le français ».

 ’L’enseignement du Français Langue de Scolarisation - Concepts-clé sur l’apprentissage du Français Langue de Scolarisation’, Octobre 2012.

 Heures spécifiques de français langue seconde et langue de scolarisation ;

« Au cours de la première année de prise en charge pédagogique par l’UPE2A, un enseignement intensif du français d’une durée hebdomadaire de 12 heures minimum dans le second degré est organisée avec des temps de fréquentation de la classe ordinaire où l’élève est inscrit. » Circulaire n° 2012-141 du 2-10-2012

  • Enseignement de la langue française comme discipline et comme langue instrumentale des autres disciplines qui ne saurait être enseignée indépendamment d’une pratique de la discipline elle-même ;

« Le professeur de FLS doit aussi pouvoir travailler avec ses élèves les langages des différentes disciplines en amont des cours ordinaires. Des formations sont mises en place dans ce sens, autour du français de scolarisation, qui visent de façon transversale les consignes, les types d’organisation scolaire, les types d’interactions pédagogiques, et aussi de façon spécifique les discours, les formes de travail et les lexiques propres à chaque discipline. »

  • emploi du temps évolutif dans l’année ;

« l’objectif est de ventiler les élèves pour éviter les classes fermées, « barrettage » des emplois du temps pour permettre souplesse du parcours de l’élève et harmonisation entre enseignants. (...) La gestion des flux des EANA n’est pas une simple montée pédagogique d’élèves, elle nécessite une offre pédagogique adaptée tout au long de l’année et une gestion du temps particulière. »

’L’enseignement du Français Langue de Scolarisation - Concepts-clé sur l’apprentissage du Français Langue de Scolarisation’, Octobre 2012.

  • Enseignement au minimum de deux disciplines autres que le français (les mathématiques et une langue vivante étrangère de préférence) ;
  • Adaptation des emplois du temps permettant de suivre l’intégralité de l’horaire d’une discipline.
  • Possibilité pour l’élève de poursuivre sa (ses) langue(s) d’origine en LV2 et/ou LV3, le cas échéant par le CNED, sur fonds établissement, ce qui l’aidera pour le baccalauréat.
  • Responsabilité collective :

« On apprend le français dans toutes les circonstances de la vie sociale et de la vie scolaire, tout adulte acteur du système éducatif porte une part de la responsabilité de l’enseignement de la langue. »

 Projet Personnalisé rédigé sous forme de PPRE 

Projet Personnalisé : éléments à prendre en compte 

  • Antécédents de scolarité
  •  Evénements particuliers
  •  Langues parlées  : Langue maternelle ; autre(s) langue(s)
  •  Acquis scolaires : Résultats de l’évaluation initiale et bulletins de notes
  •  Alphabétisation, code, maîtrise de la lecture dans sa langue d’origine, niveau en mathématiques et en langues étrangères, niveau éventuel de français, combinatoire en français
  •  Les goûts et les points d’appui
  • Moyens mis en place
  • Emploi du temps individualisé, matières privilégiées
 
lire la suite en téléchargeant le document en annexe 


 

 

 

Documents joints