Skip to content

Accueil > arts visuels > PAG : Projets Artistiques Globalisés > PAG 2019/2020 > PAG " Le point de vue " - Musée Camille Claudel > La forêt brûle

La forêt brûle

jeudi 13 février 2020, par Gillis Stephanie

Jeudi 13 février 2020, classe de CP de Véronique Blondel, école élémentaire Tauxelles, Troyes

Intervention de Cristina Escobar, artiste plasticienne

 

Des bandes de tissu sont accrochées au mur, 3 groupes d’élèves sont constitués. Des photos sont projetées sur le tissu. Les élèves peignent en observant et en recherchant les couleurs.

On commence par peindre en gros et les détails seront peint ensuite.

 

Cristina : Qu’est-ce que l’on doit faire de temps en temps quand on peint ?

Les élèves :

  • On se calme, on arrête un peu et il faut laisser la peinture se reposer.
  • Il faut se reculer pour mieux regarder.

 

Des remarques d’élèves :

  • Moi ça va pas parce que je peux pas peindre, je suis trop petite !
  • Regarde là il y a aussi un peu de vert là.
  • Est-ce que cette couleur est un peu pareil ? C’est un peu plus foncé.
  • A la fin ça va faire la forêt. Elle est en feu, c’est la forêt amazonienne.
  • Le feu c’est la peinture !
  • Je peux garder le sac poubelle (qui sert de blouse) ? Pourquoi ? Parce que j’aime bien cette couleur et ça ressemble à Batman !
  • Cristina, tout à l’heure quand t’as dit qu’il y en a qui aime bien la peinture, tu voulais parler de moi mais tu sais j’en fais pas beaucoup à la maison parce que maman elle est occupée, elle téléphone tout le temps ! Les feutres ça fait plein de trous et les crayons j’aime pas trop parce que ça me fait dépasser. Avec la peinture, j’ai les bords (du tissu) et je ne dépasse pas.

Portfolio