Skip to content

Accueil > arts visuels > PAG : Projets Artistiques Globalisés > PAG 2019/2020 > PAG " Le point de vue " - Musée Camille Claudel > La forêt brûle (2)

La forêt brûle (2)

jeudi 13 février 2020, par Gillis Stephanie

Jeudi 13 février 2020, classe de CP de Sébastien Pierreyres, école élémentaire Tauxelles, Troyes

Intervention de Cristina Escobar, artiste plasticienne

 

Une élève en arrivant : Moi je suis déjà une artiste ! Je suis une experte. A la maternelle on a fait des bonhommes avec Maxime et c’est pour ça !

 

Les élèves expliquent leur projet :

  • On a regardé des photos de la forêt qui brulait et celle qui ne brulait pas. On ne doit pas tuer les animaux. C’est la forêt amazonienne, la forêt tropicale, la forêt noire (le gâteau !)
  • Quand elle brule la forêt est orange, ça devient noir, il y a aussi du rouge dans le feu et du orange, du jaune et un petit peu de marron et vert.
  • Du vert ?
  • Non !

 

Les élèves observent les trois photos projetées sur les tissus tendus.

Cristina : Quand on peint, après on s’arrête, on recule et on regarde, sans se mettre devant la lumière.

Cristina : Comment on fait l’orange ?

Les élèves : En mélangeant avec du rouge et du jaune.

Cristina : Vous allez aussi faire des dégradés.

Une élève : On peut aussi faire des dégradés avec les cheveux !

 

Les élèves se répartissent en trois groupes et commencent à peindre.

 

Une élève : Là ça va pas on dirait pas une forêt.

Cristina : Ça va venir, mais c’est pour ça qu’il faut reculer et regarder ce que l’on fait.

 

Une élève au reste du groupe : Allez on recule. Maitre, regarde, ça commence à ressembler à la forêt !

 

Cristina : Cette partie fait bizarre dans cette image, il faut la retravailler.

 

Les remarques des élèves :

  • Moi je tamponne !
  • Ça fait quoi du rose et du orange ? Cristina : Ça fait un rose-orangé !
  • J’adore peindre !
  • Là j’ai fait un petit dégradé, c’est quand on mélange les couleurs.

Portfolio