Skip to content

Accueil > maternelle > La Lettre des Maternelles 10 > La lettre des Maternelles10-n°4

La lettre des Maternelles10-n°4

mardi 21 janvier 2020, par Cunsolo Veronique

Construire le sens de la liaison GS-CP.

Viviane Bouysse réaffirme l’importance d’une continuité entre le cycle 1 et le cycle 2 : une continuité méthodologique, une transmission des outils et des supports, d’informations...

Il existe une rupture "symbolique" , presque inévitable mais toutefois intéressante entre la GS et le CP, pour ce qui est des apprentissages plus formels. Mais il y a également une continuité dans les postures, les attitudes,les compétences que l’élève a construites en matière d’attention, de réflexion, de planification, d’organisation. L’acquisiton de ces compétences va aider les élèves à affronter cette rupture.

Pour concrétiser ces appuis de la continuité, il est nécessaire de penser à la continuité des apprentissages, mais également à la continuité des activités, c’est à dire la transmission d’outils, de supports, de cahiers, d’affichages... Cette transmission est très sécurisante pour les élèves, surtout en début d’année. Ce "doudou scolaire" (comme le nomme Mme Bouysse), permettra une transition plus sereine. 

Je vous invite à écouter l’extrait de la conférence de Viviane Bouysse ( Inspectrice Générale de l’Education Nationale, spécialiste de la maternelle), en cliquant sur le lien de la lettre des maternelles10.

Documents joints