Skip to content

Accueil > maternelle > La Lettre des Maternelles10 > La lettre desMaternelles10 n°11

La lettre desMaternelles10 n°11

jeudi 5 mai 2022, par Cunsolo Veronique

La lettre des maternelles10 du mois d’avril se fait l’écho des productions locales de la grande lessive académique.

Vous trouverez également un dossier qui valorise les liens entre les scénarios d’apprentissage et les scénarios langagiers au profit d’un enseignement explicite de l’oral, illustré par des exemples de pratiques discursives dans des domaines d’apprentissage diversifiés.

Le programme de 2021 de l’école maternelle insiste sur le fait que toute séquence a un objectif langagier et que tous les domaines concourent à l’amélioration de l’activité langagière . De façon corollaire, une notion en cours d’apprentissage s’élabore dans et par le langage oral. […] En fait, il y a une relation étroite, sur le plan langagier et cognitif, entre la maîtrise des discours (décrire, récapituler, expliquer, justifier, raconter…), les compétences métalangagières (c’est à dire le rapport distancié à la formulation du message comme trouver le mot juste, par exemple) et la construction des savoirs.

Si, les programmes insistent sur « l’enrichissement conjoint du vocabulaire et de la syntaxe » qui sont des objets d’enseignement, il reste à éclaircir comment « rechercher leur mobilisation, leur mémorisation et leur réutilisation dans des contextes variés ». 

Il est nécessaire, en classe de transformer le langage oral utilisé en tant qu’outil de communication en réel objet d’apprentissage permettant d’améliorer à la fois la maitrise des discours (explicatif, descriptif, narratif…), et l’appropriation des savoirs.

Dans la construction d’une séquence d’enseignement, l’enseignant interroge la tâche à prescrire et comment la réguler dans le but de permettre aux enfants de construire leur savoir.