Skip to content

Accueil > arts visuels > PAG : Projets Artistiques Globalisés > PAG 2021/2022 > PAG " Je découvre mon patrimoine " > La palissade du chantier > La palissade du chantier de la cathédrale

La palissade du chantier de la cathédrale

lundi 21 mars 2022, par Gillis Stephanie

Vendredi 18 mars 2022, classe de CM2 d’Odile Cabot, école primaire du 14 juillet, Troyes

Partenariat :

  • DRAC Grand-Est, Patrimoine
  • IMAJ-Centre pour l’Unesco
  • Rachel Mathaux, artiste plasticienne

 

Les élèves racontent leur projet

L’année dernière, en CM1, on a fait beaucoup de visites dans la ville de Troyes avec notre guide Christine. On a découvert l’église sainte Madeline, les statues, des gargouilles….

Cette année nous sommes allés à la cathédrale de Troyes. On est monté sur l’échafaudage, même si certains ont eu le vertige. On était tout prêt des murs, le détail des sculptures était assez impressionnant. Les gargouilles étaient bien belles !

Rachel, une artiste, est venue dans notre classe pour faire avec nous un projet qui raconte l’histoire de Troyes. Le but c’est de décorer la palissade du chantier de la cathédrale.

Rachel nous a proposé des images que l’on devait reproduire pour créer notre histoire. Avec un ancien vidéo projecteur, on projetait les images en noir et blanc. Avec des pastels on a tracé les contours sur les panneaux en bois que Rachel avait peint en blanc, avant. Ça bougeait, c’était difficile de repasser les détails. On a dû improviser !

Ensuite on a peint les panneaux avec de la peinture acrylique. Pour cela on a le plus souvent mélangé des couleurs pour se rapprocher au plus près de la couleur. Puis on ajoutait du blanc, du gris. On peignait en plusieurs fois ! Il fallait faire les nuances, les dégradés.

On a aussi utilisé des feutres Posca, fait de la gravure, du collage.

 

Quelques remarques

Le plus dur ce n’était pas de peindre, c’était de faire les finitions !

C’était difficile mais ça nous a appris notre talent.

Ça m’a aidé à travailler ma précision.

Ce projet c’est pour ne pas oublier ce moment de CM2.

C’est à la 4ème séance que j’ai fini les poutres !!! J’ai dû être patient mais ça m’a posé problème…

J’ai connu des choses sur Troyes.

Quand on faisait une erreur en peinture c’était pas grave ! Rachel disait toujours : Quand on fait une erreur en peinture, on peut la réparer.

J’ai appris à ne pas abandonner un dessin.

L’échafaudage : J’ai cru que ça allait être assez petit mais quand je suis arrivée devant la cathédrale : Waouhhhhhh !

J’ai progressé en géométrie pour le tracé et la précision.

J’ai appris le volume, ça donne de la vie à la gargouille. J’ai passé 2 à 3 séances pour réussir !

Il faut de l’entrainement pour peindre.

Les premiers canards que j’ai peints, on les a noyés… c’était interminable, pas beau…

Ça a pris du temps pour trouver le bon angle.

 

 

Suite à ce projet, à la question « L’école c’est quoi pour vous ? », les élèves répondent :

L’école pour moi c’est une deuxième maison.

L’école c’est plus cool.

Au lieu de travailler tout le temps on fait autre chose que des maths et du français.

Si on fait arts plastiques ça coupe le temps, ça change des maths et du français et comme ça on fait plus facilement les maths et le français.

Avec ce projet c’était l’école mais on n’avait pas exactement les mêmes règles.

Notre comportement était bien, parce qu’on s’écoutait et on voulait faire ce projet, on était tous concentré, on était à fond !

Le projet nous a aidé à plus s’améliorer. On peut apprendre en faisant une activité plus rigolote mais avec des techniques quand même !

Après avoir fait ce projet je me dis : On est des professionnels !

 

Portfolio