Skip to content

Accueil > arts visuels > PAG : Projets Artistiques Globalisés > PAG 2015/2016 > PAG « Des plumes au feuillage, parcourir des techniques d’impression (...) > Les oiseaux

Les oiseaux

dimanche 24 avril 2016, par Gillis Stephanie

Jeudi 21 avril 2016, classe des CE1/CE2 de Mme Cailleux, école élémentaire de Mesnil-Saint-Père

Intervention de Yuna Moret

Les oiseaux

La classe est divisée en deux ateliers.

 

Atelier pomme de terre

Chaque élève a une demi-pomme de terre qui va servir de tampon. Avec une gouge chacun sculpte son « tampon-patate ».

Puis, sur des plaques de plexiglass, avec un rouleau, les élèves étalent la peinture pour linogravure afin de constituer les palettes de couleur.

Les impressions sont alors réalisées.

 

Atelier oiseau

Dans les séances précédentes les élèves ont découpé leurs oiseaux dans du carton à partir de leur dessin mis en couleur.

Ils ont ensuite travaillé sur les mélanges de couleur et constitué leur propre mode d’emploi.

La dernière phase du projet consiste à peindre chaque oiseau au regard du dessin, en recherchant les couleurs.

« C’est méga bien, j’invente des couleurs ! »

 

L’avis des élèves

C’est bien, ça nous change du travail. J’aime bien le travail mais là on n’écrit pas, on n’est pas toujours concentré et on peut parler.

C’est bien parce qu’on a fait des ateliers : peindre les oiseaux et tamponner.

J’aime bien l’art, c’est un moment calme on peut être avec les copains, on peut discuter et on est avec une grande artiste que l’on doit respecter.

De l’art c’est quelque chose que l’on fait avec de la peinture comme des tableaux par exemple.

J’aime bien parce qu’on ne fait pas ça très souvent, on peut s’amuser en restant calme.

Avec Yuna on apprend à mélanger plusieurs couleurs, à faire des tampons avec des patates, à graver.

J’aime bien l’art parce qu’on peint, on se salit mais ce n’est pas grave.

Yuna prend du temps pour préparer les ateliers !

Je ne savais pas comment on faisait du gris et là j’ai appris avec Yuna. Je peux le retrouver dans le mode d’emploi.

Quand je mélangeais les couleurs j’ai bien aimé découvrir.

Si on veut devenir un artiste il faut d’abord savoir les couleurs.

J’aime bien quand il y a plus de deux couleurs dans les mélanges.

C’est bien, on travaille tous ensemble, on apprend à mieux se connaitre.

A l’Ecomusée on a fait de la linogravure. Avec une machine (une presse) on a imprimé le titre de notre conte et notre prénom.

J’ai peint avec Yuna à l’école ; maintenant je peins chez moi : je peins des villages, des villes.

Grâce à Yuna je m’intéresse plus à l’art.

Portfolio