Skip to content

Accueil > arts visuels > PAG : Projets Artistiques Globalisés > PAG 2021/2022 > RA Re naturalisation de la cour de l’école > Les tableaux d’Argadol

Les tableaux d’Argadol

jeudi 24 février 2022, par Gillis Stephanie

Jeudi 24 février 2022, école élémentaire Arthur Bureau, Bar sur Aube

Intervention d’Argadol, peintre, street artiste

 

9h30-10h00 : classe de CP de Carle Marie-Augustin

10h00-10h30 : classe de CP/CE1 d’Armelle Parisot

10h30-11h45 : classe de CE1/CE2 d’Elodie Bellegueulle

 

Des tableaux d’Ardagol sont présentés dans la salle.

 

Classe de CP

Argadol : Quels sont les éléments récurrents sur tous les tableaux ?

Un élève : La couronne

Argadol : Pourquoi ?

Un élève : Parce que tu te prends pour un roi !

Argadol : C’est pour rendre hommage aux personnes que je peins et aussi à un autre artiste peintre, Jean Michel Basquiat, qui peignait plein de choses différentes. C’est grace à lui que je peins aujourd’hui, c’est lui qui m’a inspiré.

 

Un élève  : Des cœurs

Argadol : Pourquoi ?

Les élèves : C’est pour les amoureux ! - Parce que tu les (les personnages peints) aimes bien.

Argadol : Ça parle d’amour, mais au sens large. L’amour que l’on porte à ses enfants, que l’on porte aux gens, aux humains.

 

Un élève  : La croix

Un élève  : C’est pour le sens interdit.

Argadol : Oui c’est pour le symbole du danger. Mes personnages ont des côtés un peu plus sombres.

 

Un élève  : L’orage

Un élève  : C’est pour l’électricité.

Argadol : Est-ce que vous connaissez un personnage qui tape avec un marteau.

Un élève  : Thorr, il est fort !

Argadol : L’éclair c’est un symbole de force, la force mentale, être capable de faire des choses que les autres ne font pas.

 

Un élève  : L’étoile

Les élèves  : Pour dire super ! - Pour dire il fait nuit.

Argadol : Est-ce que vous savez comment on dit étoile en anglais ? Star !

Un élève  : C’est parce que ce sont des stars !

Argadol : Et oui, ces personnages sont les stars du tableau.

 

Un élève  : Le diamant

Argadol : Je le mets que de temps en temps.

Un élève  : Ça veut dire riche !

Argadol : Quelle est la particularité du diamant ?

Un élève  : Il brille.

Argadol : Et oui, c’est le symbole de la beauté, il brille.

 

Un élève  : Les écritures

Un élève  : Pour dire des mots.

Argadol : Oui, pour raconter une histoire. C’est faire la différence entre l’art et la décoration. La décoration c’est beau, c’est fait pour être joli. L’art ça doit raconter quelque chose et transmettre un message et des émotions. Mon travail n’est pas fait pour être beau, il est fait pour provoquer, raconter quelque chose. Si je me contentais de faire un portrait ça serait beau mais ça ne raconterait rien. En plus je suis bavard !

 

Un élève  : Les gros traits

Un élève  : Pour s’exclamer.

Argadol : C’est pour attirer le regard, l’attention.

 

Argadol : Combien il y a de coulures sur mes tableaux ? Il y en a toujours 5 ! C’est pareil pour les cœurs, les étoiles…

Un élève  : C’est parce que t’as 5 ans !

Argadol : C’est parce que je suis né le 5 janvier 1975 ! On retrouvera ce chiffre 5 de nombreuses fois dans mes tableaux.

 

 

Classe de CP/CE1

Argadol : Ce matin j’ai rapporté des œuvres, pratiquement que des nouvelles ! Pour plusieurs choses et surtout pour vous montrer que j’avais complètement changer mon travail. Jusque-là je travaillais avec de la peinture acrylique. Maintenant je travaille avec de la peinture à l’huile. Avec l’acrylique on voit les délimitations entre les couleurs. La peinture à l’huile est une peinture grasse, on travaille avec beaucoup d’épaisseur et les couleurs se mélangent très très bien. C’est un peu plus difficile de trouver la séparation entre les couleurs. On voit beaucoup plus les coups de pinceaux. Elle met beaucoup de temps pour sécher alors je l’accélère et ça met 4 jours. Si je n’accélère pas il faut compter 3 semaines. Donc je travaille sur plein de tableaux ne même temps !

 

Argadol : Quels sont les éléments récurrents sur tous les tableaux ?

Un élève  : La croix

Un élève  : On la voit dans une pharmacie.

Argadol : C’est pour dire que c’est dangereux. Mes personnages ont des côtés formidables mais aussi un peu plus sombres.

 

Un élève : La couronne

Argadol : Pourquoi ?

Un élève : Parce que c’est ton artiste peintre préféré ! C’était sa marque !

Argadol : Alors là bravo ! Et oui c’est l’artiste peintre J M Basquiat, c’est pour lui rendre hommage parce c’est grace à lui que je suis peintre, c’est lui qui m’a inspiré.

Un élève : Parce que c’est des gens très connus.

Argadol : Non pas toujours. Mais tu as raison, les personnages peints sont les rois et les reines de mon tableau, le sujet principal.

 

Un élève  : Des cœurs

Argadol : Pourquoi ?

Un élève : Parce que tu aimes bien tes tableaux ! - Parce que tu les aimes bien les gens.

Argadol : Ça parle d’amour, mais au sens large. L’amour que l’on porte à ses enfants, l’amour au sens très général que l’on porte aux gens, aux humains.

 

Un élève  : L’étoile

Un élève  : Parce que c’est des stars !

Argadol : Bien joué !Et oui ces personnages sont les stars du tableau.

 

Un élève  : L’orage/ L’éclair

Un élève  : Parce qu’il pleut souvent !

Argadol : Est-ce que vous connaissez un personnage qui tape avec un marteau ?

Un élève  : Thorr, c’est un dieu, il est fort !

Argadol : L’éclair c’est un symbole de force, la force mentale, être capable de faire des choses que les autres ne font pas.

 

Un élève  : Attention

Un élève  : Parce que c’est dangereux !

Argadol : Oui, c’est comme la croix.

 

Un élève  : Les notes de musique

Un élève  : Pour dire que ce sont des chanteurs.

Argadol : Oui, la plupart du temps. J’adore la musique. Avant d’être artiste peintre je jouais de la musique mais je n’étais pas très fort donc je ne suis pas devenu un artiste musicien.

 

Un élève  : Les mots

Un élève  : Pour dire qu’est-ce que tu veux faire.

Argadol : Oui pour raconter une histoire. Mais aussi parce que je suis bavard !

 

Un élève  : Les ampoules

Un élève  : C’est pour une idée !

Argadol : Oui c’est pour montrer que l’on croit en ses idées même les plus folles pour essayer de changer le monde.

 

Un élève  : Le diamant

Argadol : Je le mets que de temps en temps.

Un élève  : C’est brillant.

Argadol : Et oui, c’est le symbole de la beauté.

 

Un élève  : Les yeux

Les élèves  : Pour voir mieux ! - Pour bien regarder !

Argadol : Et oui, c’est pour dire aux gens « Regardez-moi ! »

 

Un élève  : Le point d’exclamation

Argadol : C’est comme pour la croix, pour dire que c’est dangereux !

 

Un élève  : Les nombres

Argadol : C’est pour l’âge, l’année de naissance.

 

Argadol : Dans mon travail, il y a un bord noir. Et on a aussi des coulures.

Un élève : Il y a 5 coulures !

Argadol : Comptons les cœurs !

Un élève : 5 !

Argadol : Les étoiles ?

Un élève : 5 !

Argadol : Pourquoi le 5 ?

Un élève : C’est parce que t’a commencé à 5 ans !

Argadol : C’est parce que je suis né le 5 janvier 1975 ! On retrouvera ce chiffre 5 de nombreuses fois dans mes tableaux. J’utilise aussi beaucoup le 513.

Les élèves : T’es né le 5. - Le 1 c’est pour janvier ! - Le 3 c’est parce que t’habites à Troyes !

 

Argadol : Qu’est-ce que c’est que tous vos petits dessins ?

Les élèves : C’est pour la fresque !

Quelques éléments : coccinelle, arbre, papillon, fleurs, soleil, nid d’oiseau, de l’herbe, une montagne, une forêt, une rivière, un lapin, un cerisier, un pommier, un sapin, une chauve-souris.

 

  

Classe de CE1/CE2

Argadol : Aujourd’hui je suis venu avec des nouvelles œuvres, sauf une !

Un élève : C’est celle-là !

Argadol : Et oui. J’ai changé ma façon de peindre. Avant je peignais avec de la peinture acrylique. Aujourd’hui j’utilise la peinture à l’huile.

Argadol : Est-ce- que vous pouvez me dire ce que ça change.

Un élève : Il y a de ombres et là non.

Argadol : Et oui, avant tout était hyper bien délimité. Avec la peinture à l’huile on a du mal à voir les délimitations. Avec la peinture acrylique on applique une couche, ça sèche, une autre couche, ça sèche puis encore une couche. Moi je voulais aller plus loin. La peinture à l’huile je la travaille en une fois. On voit beaucoup plus les coups de pinceaux car c’est une peinture épaisse.

Ce qui m’intéresse c’est de peindre des portraits les plus réalistes possibles. Je veux qu’on comprenne que c’est de la peinture et que je suis un peintre.

Regardez les textes, est-ce que vous voyez des différences ?

Les élèves : Quand t’écris il n’y a pas les contours. - Il y a plus d’écriture. - Elles sont plus grosses.

Argadol : Avant il n’y avait jamais d’écriture sur les visages. Aujourd’hui les textes viennent se positionner par-dessus.

Les élèves : C’est en anglais. - Tu écris des trucs vulgaires. - T’aime l’anglais !

Argadol : Oui j’aime la musique rock, et j’écoute de la musique en anglais. Mais c’est aussi parce que je vends mes peintures à des gens qui n’habitent pas qu’en France ! L’anglais c’est la langue universelle.

 

Argadol : Ça c’est un outil de l’artiste peintre. A quoi ça sert ?

Les élèves : A peindre - Pour tamponner la peinture - C’est pour montrer.

Argadol : J’ai un handicap, je tremble.

Un élève : C’est pour éviter que ta main elle tremble.

Argadol : Je pose le pommeau en cuir sur le bord de la toile, là où il n’y a pas de peinture. Je peux poser ma main sur la baguette pour peindre de manière très précise sans toucher la peinture.

Un élève : Tu peins aussi dans la rue.

Argadol : Je vais dans la rue quand j’ai quelque chose à dire.

Un élève : Sur le tableau il y a le symbole du girl power.

Argadol : Et oui, je suis aussi féministe.

Un élève : Ça veut dire que t’es pour les filles.

 

Présentation de la recherche pour la fresque

Le thème de la nature

Les élèves ont mis en commun les productions individuelles que chacun avait dessiné sur l’ardoise.

Les éléments : des insectes, de l’eau, les animaux, les plantes, des herbes, des oiseaux, des papillons, des fourmis, des coccinelles, des abeilles, les escargots, des mouches, des nuages (avec de l’orage, de la pluie, avec le soleil entre), le soleil, le ciel, un arc en ciel, des araignées, des champignons, un poisson. Des variétés d’arbres : épicéa, sapin, chêne, pommier, poirier, cerisier. Des buissons avec des fleurs, une tortue dans l’eau, un nid d’oiseau avec des œufs, des oisillons avec un vers de terre dans la bouche.

Les mots : nature – écologie – eau – forêt – variété (plutôt le mot biodiversité) – plante – insecte

 

Portfolio