Skip to content

Accueil > arts visuels > PAG : Projets Artistiques Globalisés > PAG 2015/2016 > PAG « Métamorphose : l’objet étrange et merveilleux » > PAG « Métamorphose, l’objet étrange et merveilleux : Objets détournés (...)

PAG « Métamorphose, l’objet étrange et merveilleux : Objets détournés »

dimanche 20 décembre 2015, par Gillis Stephanie

Jeudi 17 décembre 2015, classe des CM1/CM2 de Mme Toubard, école élémentaire de Méry sur Seine

Intervention de Yuna Moret, artiste plasticienne troyenne

Le projet de départ était de prendre un objet destiné au recyclage et de le transformer en autre chose.

Or, c’était très difficile à réaliser, les objets étaient très différents (taille, matière, l’objet lui-même), les besoins des élèves aussi. Chaque objet était tellement particulier que certains élèves se sont retrouvés en difficulté. Yuna et l’enseignante ont décidé de penser les choses plus simplement pour que cela puisse fonctionner.

Yuna a projeté aux élèves des œuvres de Nunes et de Perez dans lesquelles les artistes transforment l’objet en autre chose. Puis les élèves ont reçu un des objets suivants : cure-dent, fermeture éclair, capsule, coquille de noix, trombone, domino, bouton, pince à linge, bouchon de liège, coton tige, épingle à nourrice.

A partir d’un objet distribué, les élèves ont dessiné un croquis au crayon de papier de leur projet. Puis ils l’ont reproduit sur une feuille et ont collé l’objet.

En parallèle, des parents d’élèves ont bombé en couleur des objets apportés par les élèves ; chacun avait accepté que son objet devienne autre chose. 

Après discussion, les élèves ont décidé d’installer les objets dans le jardin de Camac pour l’exposition en juin. Ils vont inventer les règles du jeu et lui donner un nom. L’idée est de regrouper les objets par couleur, et de relier les îlots de couleur par un parcours de rondins de bois peints (ex :dégradés bleu-> violet->rouge pour aller de l’îlot bleu à l’îlot rouge). Le jour du vernissage, les élèves proposeront aux visiteurs de tester leur jeu...
Queques photos du travail sur les couleurs complémentaires et les dégradés de couleurs, qui a beaucoup plu aux élèves, la difficulté pour eux était d’arriver progressivement à un changement de couleur, c’est à dire de travailler les nuances.

 

 

Observation des productions : remarques des élèves

« C’est bien, ils ne sont pas tous pareil. »

« C’était difficile, on se brûle les doigts avec le pistolet à colle. »

« On a trouvé des idées facilement ; j’ai réfléchi une seule minute et j’ai trouvé. »

Yuna : C’est court une minute, par exemple un travail peut me prendre un an.

« Je n’ai pas trouvé ce que je pouvais faire avec la noix parce qu’elle était ouverte et pas entière alors j’ai changé d’objet. »

« Moi j’ai demandé à une copine de m’aider. »

« Ce travail je le trouve drôle c’est un clown ; celui-ci c’est à cause de ses yeux et de ses oreilles. »

« Dans celui-ci je ne vois pas ce qu’il a voulu faire parce qu’il manque des éléments à l’animal, il ne rentrait pas dans le format de la feuille. Pour celui-là il manque quelques détails.

Yuna : Parfois c’est bien de prendre le temps, de ne pas aller trop vite pour que les autres comprennent bien ce que l’on a voulu faire.

La maîtresse : Parfois il faut ajouter d’autres éléments pour aider à comprendre.

 

Quelques mots des parents accompagnateurs

A la question Que pensez-vous du projet ? ils répondent : « Ça change au niveau des matériaux », « On voit un objet autrement », « Ça implique les enfants, ils sont motivés ».

Portfolio