Skip to content

Accueil > arts visuels > Comptes-rendus de projets de classe > Peinture murale > Peinture murale

Peinture murale

lundi 22 août 2016, par Gillis Stephanie

Année scolaire 2015/2016, école élémentaire de Saint Benoit sur Seine, classe des CM1 de M Semper et classe des CM2 de Mme Devaux.

Intervention d’Aliénor Welschbillig, artiste plasticienne.

Les élèves racontent leur démarche.

 

Comment sommes-nous arrivés à cette fresque ?

L’an dernier nous sommes allés voir l’exposition <<Tisser Matisse>>.

Nous avons découvert de nombreuses toiles dont Polynésie la mer, Polynésie le ciel, Océanie la mer, Océanie le ciel et une série de lagons.

De retour en classe, nous avons choisi de réaliser des paysages et d’utiliser la technique des papiers découpés pour créer nos tableaux.

Nous avons observé notre environnement proche : la rivière, la forêt et les animaux qui vivent dans ces milieux naturels. Comme Matisse, nous avons simplifié la faune et la flore : les poissons, les renards, les cerfs, les araignées d’eau, les sangliers, les algues, les feuilles mais nous devions les reconnaître sans difficulté ; comme sur notre fresque.

Cette année, Aliénor a repris nos tableaux, s’en est inspiré pour proposer ce que l’on voit sur le mur. Elle y a ajouté de la profondeur pour qu’il y ait un aspect 3D.

 

La réalisation de la fresque

Le vendredi 20 mai 2016, avec Aliénor, l’artiste qui nous accompagne dans notre projet, nous avons commencé par dessiner le quadrillage sur le mur du préau.

Tout d’abord, nous avons mesuré et pris des repères en utilisant un bout de ficelle, une règle et un décamètre.

Après, nous avons tracé à la craie des lignes perpendiculaires avec la règle et l’équerre.

 

Maintenant, nous pouvons reproduire les motifs les plus imposants : les cubes, qui donnent un effet 3D et la rivière.

Vient le moment des dessins plus petits : sur le mur, nous posons les pochoirs et, tout en appuyant bien fort, traçons les animaux (cerfs, renards, sangliers, poissons, oiseaux et araignées d’eau) et la végétation (feuilles d’arbres et algues).

 

Comme nous sommes trop petits, nous montons sur un banc pour dessiner les motifs en hauteur. Aliénor, elle, est montée sur l’escabeau pour s’occuper du haut de la fresque.

 

Après toute cette préparation, le meilleur pour la fin ! Nous peignons enfin… Nous utilisons des pinceaux de tailles différentes selon la grosseur des motifs et de la peinture acrylique.

 

Pour ne pas nous salir, nous passons de vieux habits et pour protéger le sol, nous posons des cartons et des nappes en plastique.

C’est bien la peinture, mais il faut quand même faire attention…

Regardez comme notre fresque est belle !

Portfolio