Skip to content

Accueil > arts visuels > PAG : Projets Artistiques Globalisés > PAG 2019/2020 > PAG " In situ " > Un arbre sous le préau

Un arbre sous le préau

lundi 11 mai 2020, par Gillis Stephanie

 Ecole élémentaire Jean Sainton, Charmont sous Barbuise

  • classe de CP/CE1 de Muriel Toussaint
  • classe de CP/CE1 de Christelle Urbaniak
  • classe de CE2 de Stéphanie Sainton et Clara Hibon
  • classe de CM1 de Sonia Van Den Bosche
  • classe de CM2 de Catherine Renault

Intervention de Nicolas Favre

 

Nicolas et l’équipe exposent le projet.

L’école dispose d’un préau très vaste, de belles proportions que les enseignantes souhaiteraient mettre à profit pour servir de cadre à ce projet.

Nous avons donc décidé avant tout de doter ce lieu d’une identité forte, qui va servir d’axe directeur à l’ensemble du projet, tout en étant évolutif : avant l’intervention des enfants, il a été décidé d’installer un arbre dans le préau, et ce, de façon définitive. Avec l’aide de la communauté de communes, de parents d’élèves agriculteurs et d’autres chefs de chantiers et architectes, un arbre de gros diamètre, avec des branches solides et généreuses, va être déraciné pour être encastré sous le préau, entre la dalle existante (qui sera ouverte pour l’occasion sur une surface d’environ 1m50 sur 1m50 et 50 cm de profondeur pour y recevoir la souche, ainsi qu’une alimentation éléctrique) et le plafond (qui sera ouvert également pour laisser passer les branches maîtresses, et accueillir une source électrique, avant d’être replacé).

L’arbre semblera donc pousser dans le sol du préau (dans lequel il sera cimenté) et continuer sa progression dans les poutres et la toiture (dans lesquelles la partie supérieure de l’arbre sera arrimée).

L’école se retrouvera alors dotée du seul préau pouvant s’enorgueillir de posséder un arbre faisant partie intégrante de la structure de l’édifice !

Les interventions du PAG dans chaque classe seront donc orientées autour de cet élément, en lien avec le projet d’école qui est « l’environnement ».

  • Classe de Sonia  : travail sur le bruit de l’eau, avec la création de bâtons de pluie et / ou didjeridoos qui seront disposés autour de l’arbre (à disposition pour faire pleuvoir).
  •  Classe de Muriel : travail sur des insectes imaginaires faits de matériaux recyclés, qui viendront coloniser l’arbre, son tronc et ses branches.
  •  Classe de Christelle : travail autour de la plume : création de nids + oiseau imaginaire (avec matériaux naturels : plumes, mousse, coton, laine, crin...), destinés à être mis en scène dans l’arbre.
  •  Classe de Stéphanie  : travail sur la feuille : création de feuilles en carton recouvertes de matériaux naturels, destinées à être suspendues aux branches de l’arbre et au plafond du préau.
  •  Classe de Catherine : travail sur l’ombre de l’arbre : création en peinture d’une grande ombre imaginaire, constituée de 21 branches (21 élèves), partant de la base du tronc et courant sur le sol puis sur les murs du préau. 

 

Projet alliant le pérenne et l’éphémère, l’arbre servira au fil des ans à toutes sortes d’expositions, d’installations, de suspensions, de projections, de spectacles, de jeux et de danses... Les enseignantes ayant déjà suffisamment d’idées pour les 10 années à venir !

Portfolio