carte
Les pierres à bâtir calcaires de la Champagne-Ardenne

Calcaire grossier :
- comprenant pour la région rémoise : la Pierre de Courville, de Romain, de Magneux, de Vandeuil, d’Hermonville, de la Villette ;
- pour la région Soissonaise : la Pierre de Noyant-Septmonts, de Saint-Pierre-l’Aigle ;
- pour le Laonnais : la Pierre de Laon, de Vendresse, de Colligis, de Bièvres, de Montenault ;
… mais il en existe bien d’autres.

Age : Lutétien moyen (Paléogène).

Description / Faciès : calcaires micritiques à foraminifères (surtout des Milioles) aussi réputés pour contenir de remarquables gastéropodes (dont Campanilopa giganteum).

Gisements : les anciens sites d’exploitation sont très nombreux et il existe encore quelques carrières en activité, dont la carrière St-Julien à Courville dans la Marne.

Utilisation : tout le centre du bassin de Paris à l’intérieur d’une zone comprenant Reims, Laon, Noyon, Creil, Mantes et bien sûr Paris et son utilisation dans les cathédrales gothiques d’Ile de France.
Les auteurs - Les sources documentaires - Aide à la navigation